La mâche est appelée aussi doucette, normal pour un légume à la saveur si délicate.

Mais elle a encore bien d’autres petits noms… Selon les régions, on l’appelle blanchette, boursette, clairette, oreillette, oreille de lièvre, valérianelle, herbe des chanoines… La mâche est cultivée depuis le 18ème siècle et la France en est le premier producteur !

On la consomme essentiellement pendant l’hiver et on peut même dire que l’on attend cette période de l’année, tant cette petite salade nous fait saliver. Les feuilles de doucette se dégustent crues en salade ou cuites en accompagnement ou en potage. Mais pour profiter un maximum de ses nutriments, la consommer crue, est la vraie bonne idée.

Du coup une petite salade d’hiver, ça vous dit ?

Cueillez la mâche sans arracher la racine en pleine de terre, coupez juste au-dessus. En laissant les racines, une seconde récolte sera possible ! Rincez les feuilles à l’eau claire, laissez-les égoutter sur un papier absorbant. Coupez les poires au sirop en lamelle, débitez le roquefort en petits dés de 1 cm de toutes parts, cassez les cerneaux de noix en morceaux.

Faites une présentation par assiette : déposez la mâche sur toute la surface de l’assiette, déposez les lamelles de poires en rosace sur les feuilles de mâche dans le centre du plat. Eparpillez quelques dès de roquefort sur les poires en quinconce avec des moreaux de cerneaux de noix.

Assaisonnez au dernier moment, juste avant de passer à table, car les feuilles de mâche sont fragiles. Versez un filet d’huile de noix et un peu de vinaigre de cidre de pommes… Dégustez !

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.