BIEN GERER SON COMPOST #compost #potagerderoland #dechetsverts

#compost #potagerderoland #dechetsverts

Couper l’herbe est toujours important… Alors, peut-on tout mettre dans le compost, ou moins, ou pas du tout ? La technique de compostage est la même que votre compost soit géré en tas ou dans un composteur.

Les composteurs

Dans un premier temps, des composteurs sont installés sur la terre pour bénéficier des organismes vivants et de bactéries. Placez-le à l’ombre partielle et pas trop loin de la maison, surtout si on y va tous les jours pour déposer les épluchures ! Le compost équilibré que l’on va réutiliser au jardin ou en pots est un compost qui n’a pas d’odeur forte, qui ne coule pas et dont toute la matière est remplacée par du compost.

Pour un compost bien équilibré, c’est le but ! Mélangez des matières vertes (molles et humides, aussi appelées matières azotées) avec des matières brunes (dures et sèches, aussi appelées matières carbonées). On mélange environ moitié/moitié ! Lorsque vous mettez une quantité de matière humide dans le composteur, vous mettez immédiatement la même quantité de matière sèche. Passez ensuite un peu de temps à remué et ça devrait le faire !!!

Matières humides ?

Côté matières humides, nous pouvons utiliser : épluchures et déchets de fruits et légumes, pelures de bananes et d’agrumes coupées en petits morceaux. Le marc de café et son filtre en papier déchiré. Les fleurs fanées, les plantes vertes sont coupées ou hachées avec une tondeuse à gazon. Les tontes de gazon seront d’abord séchées au soleil puis compostées, c’est mieux que le gazon trop humide. Pour les mauvaises herbes, veillez simplement à ce qu’elles ne soient pas montées en graines, sinon, on va en retrouver partout dans le jardin… Pas terrible !

Matières sèches

Pour les matières sèches, vus pouvez déposer dans votre compost des mouchoirs en papiers absorbants, des cartons à condition d’avoir retiré le papier collant s’il est en plastique, le bois de taille sec coupé finement, les copeaux de bois non traités… ; Soyons fous, on peut aussi ajouter de la paille et du foin.

Pour les emballages, y compris en carton, ils doivent être 100% compostables avec des encres végétales. Soyez attentif !

Le compost peut être récolté entre 6 et 9 mois. Pour celui en tas, il faudra attendre de 9 à 12 mois après le démarrage.

En période de sècheresse, il faudra bien sûr arroser le compost. En effet, il doit rester bien humide. Le tout est de prévoir un récupérateur d’eau pour pour ne p           s se laisser surprendre !

Bon, là, vous avez tout pour bien faire ! Dans tous les cas, ne négligez pas les déchets du jardin… Bien utilisées, toutes les tailles ou les épluchures sont bénéfiques et pourront vous servir et aider les autres plantes !!! Vive le compost !

 

Roland Motte… Jardinier !

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.