La dernière tonte ? #gazon #pelouse #potagerderoland

#gazon #pelouse #potagerderoland #tonte #tondeuse #espacesverts #paysage

 

Dernière ou avant dernière tonde de la saison… Cela dépend de votre région et de la douceur de l’hiver ! Mais bon, va falloir ranger la tondeuse bientôt !

 

Pourquoi la dernière ?

Avec ce temps clément pour la saison, le gazon continue de pousser. Les températures sont supérieures aux normales saisonnières en ce mois de novembre. On atteint parfois le double de la température « normale » prévue.

Alors évidemment, le gazon qui se croit toujours en début d’automne, et bien il pousse. Dans les régions les plus froides de notre hexagone, cette situation devrait prendre fin avec l’arrivée des premières gelées et là, il sera temps de ne pas louper cette dernière tonte. En coupant l’herbe à 6/7 centimètres de haut avant l’hiver, on évite le risque de « courbure ». Les brins d’herbes se couchent les uns sur les autres et ralentissent la photosynthèse. Cela pourrait provoquer des trous dans la pelouse au printemps. Idéalement, après cette dernière tonte, il faudrait aussi passer un petit coup de scarificateur pour aérer le terrain et limiter la mousse… Mais bon, on verra cela au printemps… Procrastination !

Ramassage des feuilles …

Autres avantage de ce dernier petit coup de tondeuse, c’est le ramassage des feuilles. En automne, la plupart des arbres et arbustes perdent leur feuilles. On peut en laisser sous les arbres ou dans les massifs d’arbustes ? Comme en forêt, les feuilles se compostent et apportent un supplément au sol. Mais lorsque les feuilles sont dans les allées ou sur la pelouse, on peut ramasser ces feuilles pour éviter qu’elles deviennent glissantes ou qu’elles ne fassent un « paillage » inadapté sur le gazon. Et sur le gazon justement, en passant la tondeuse, vous allez ramasser ces feuilles broyées par la lame et les retrouver dans le bac de ramassage. Certes, le bac se remplit plus vite, mais rassurez-vous, ces déchets de feuilles et de tontes seront parfait pour couvrir les racines des végétaux qui pourraient craindre le froid. C’est le cas par exemple des artichauts, des agapanthes, des vivaces méditerranéennes…

Et la tondeuse ?

Si vous n’avez pas de robot de tonte, et si vous avez une tondeuse thermique, à moteur, bien classique. Il y a quelques précautions à prendre. A commencer par le nettoyage du carter. L’herbe resté sous la tondeuse peut abimer les protections, il est donc nécessaire de bien nettoyer votre tondeuse dessus et dessous. Lorsqu’on met la tondeuse sur le côté pour la nettoyer, le filtre à air du moteur doit être sur le dessus afin d’éviter des coulures d’huile moteur. L’idéal, c’est ensuite d’apporter la tondeuse chez le réparateur qui fera la vidange et aiguisera la lame. En la portant chez le mécanicien en automne, vous évitez le rush du printemps ! Pendant l’hiver, la tondeuse doit aussi être remisée dans un lieu sec, abrité et hors gel. Rassurez-vous, au train où vont les choses, demain, nous aurons tous des tondeuses électriques et ces problèmes de vidange ne seront plus que de vieux souvenir. Mais en attendant… Au boulot !

Roland Motte… Jardinier !

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.