TULIPES ET TUTTI QUANTI #tulipe #bulbes #potagerderoland

#tulipe #bulbes #potagerderoland #fleurs #massif #jardin

 

Les massifs de Tulipes, de Narcisses, de crocus, de Muscaris vont nous faire saliver au printemps … OK, mais attention, pour la plantation, c’est aujourd’hui… En automne !

 

La bonne période ?

Les bulbes à fleurs, c’est un peu compliqué pour s’y retrouver… On va essayer de trier ! En fait, ce qui compte, c’est leur période de floraison. Pour ceux cités plus haut et qui fleurissent au printemps, on les plante à l’automne, donc en septembre et octobre. Pour ceux qui fleurissent en été comme les dahlias, on les plante au printemps… Ca va, vous vous y retrouvez ?

Et c’est en ce moment que les jardineries proposent une collection impressionnante de bulbes à floraison printanière, à vous de faire votre choix, ou même votre collection !

Les Bulbes ?

Alors me direz-vous, c’est quoi un bulbe ? C’est tout simplement un genre de racine pleine de nourriture en réserve. Les bulbes vivent dans la terre et au printemps, le germe se développe pour donner les feuilles et les fleurs. L’avantage, c’est que ce bulbe est enflé, charnu, et c’est une véritable réserve de nourriture. Cette réserve permet à la plante de passer l’hiver sans trop d’encombre et de démarrer quelle que soit la nature du terrain… Ou presque ! En clair, un bulbe, c’est super facile à faire pousser, même pour un jardinier débutant !

Froid ?

Autre avantage avec ces bulbes à floraison printanière, c’est qu’ils ne craignent pas le froid. On peut les laisser dehors d’une année sur l’autre et ils repoussent au printemps. Mieux encore, ils sont capables de se multiplier et de se développer. Ils craignent des fois les petits rongeurs qui sont affamés l’hiver et qui viennent les grignoter. Mais rassurez-vous, ça n’arrive pas si souvent et heureusement !

S’il vous prend l’envie de les retirer pour les déplacer ou pour les protéger, on les enlève de terre au printemps, lorsque les feuilles ont jauni, on les stocke dans un lieu sec et sombre, plutôt frais, et on les replante à l’automne suivant.

Plantation ?

Pour la plantation, c’est super cool. On les enterre de leur hauteur. Si le bulbe fait 3 centimètres de diamètre, on le recouvre de 3 centimètres de terre. S’il fait 5 centimètres de diamètre, on le recouvre de 5 centimètres… Et ainsi de suite… Avouez que c’est facile !

Et si vous n’avez pas d’idée pour constituer un massif, pour mélanger les formes et les couleurs, il y a une bonne méthode… Vous mettez tous vos bulbes en vrac dans un panier, ensuite vous tournez le dos au massif et, sans regarder, vous les jetez au hasard. Là où ils tombent, vous les plantez. Vous verrez, ça sera joli, mais au printemps. Ah ben oui, faut attendre jusqu’au printemps !

Roland Motte… Jardinier !

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.