Nos valeurs ! #valeurs #guideconsojardin #jardin

#valeurs #guideconsojardin #jardin #rayonjardin #entreprisejardin #respect #jardinerie #bricolage #jardinage #fleuristerie

 

Depuis quelques années maintenant, et d’autant plus après les confinements successifs, nous entendons parler de ‘Valeurs’. Sur leurs sites internet, les grandes entreprises affichent leurs ‘valeurs’. La RSE est passé par là… A votre avis, est-ce encore du marketing ?

La valeur des valeurs ?

Si l’on en croit les derniers sondages, et en particulier celui d’Opinionway pour ING, 83% des salariés pensent qu’il est important de travailler pour une entreprise qui partage leurs valeurs. Je vois d’ici la tête de certains dans le jardin qui ont déjà un mal fou à recruter du personnel qualifié… Si en plus il faut afficher ses valeurs, et peut-être même les respecter… On n’est pas sorti de l’auberge !!!

Mais rassurez-vous, 1 salarié sur 2 serait prêt à baisser son salaire de 10% pour rejoindre une entreprise « transparente » et qui assume ses valeurs !

A l’inverse, 58% sont prêts à quitter leur poste pour aller dans une entreprise plus vertueuse.

On pensait que cette volonté appartenait aux petits jeunes de la génération Z. Que nenni ! Après le confinement, toutes les générations sont touchées par le phénomène, les jeunes comme les vieux ! Même si les 50 ans et plus ne sont que 44% à suivre cette voix.

Par contre, pour les 18/25 ans, ils sont 75% à s’attarder sur les valeurs de leur future entreprise. Autant dire que si vous voulez convaincre les nouveaux diplômés de venir chez vous, va falloir montrer « patte blanche ».

Dans le jardin, nous n’échappons pas à la règle. Les entreprises du paysage subissent déjà cette logique. Les petits nouveaux sont nombreux à demander, dès l’entretien d’embauche, les règles de fonctionnement et les qualités affichées par la l’entreprise.

On peut le dire, dès aujourd’hui, la valeur n’attend pas le nombre des années 🤨🤪

Valeurs internes

Afficher ses valeurs peut être une action marketing, histoire de se donner bonne conscience vis-à-vis des clients. Et, à lire les sondages, cela permet d’attirer les jeunes générations. Mais… Il y a un mais ! Rappelez-vous, dans un temps pas si lointain, nous avions le green-washing. Pour mémoire, le principe était simple : afficher des valeurs d’écologie sans toutefois les appliquer en interne 😩. Aujourd’hui, ce fonctionnement a moins la cote, tout ça parce que les consommateurs veulent des preuves, des actes concrets. Et pour les valeurs, c’est à peu près la même chose. Il ne suffit pas d’afficher le respect, encore faut-il le pratiquer vraiment en interne.

Aujourd’hui, avec l’omnicanalité et les réseaux sociaux, clients ou collaborateurs sont très étroitement liésdans leur communication. Les valeurs ne s’adressent donc pas aux seuls clients, mais aussi aux collaborateurs qui sont les véritables défenseurs de la marque !

Un test simple, lors d’une réunion, faites un tour de table et demandez à vos collaborateurs les valeurs de l’entreprise et les actions qui y sont liées. Si c’est le silence dans les rangs… Là, vous avez un peu de travail à faire en interne.

Les valeurs commencent par les collaborateurs qui sont les premiers communicants de votre marque ou de votre entreprise.

Crédibilité !

Pour que ça marche, les valeurs doivent vraiment faire partie de l’ADN de l’entreprise. Inutile d’afficher des notions de respect ou de partage d’expérience si elles sont galvaudées au sein du groupe.

L’idéal, est de prendre le problème à l’envers : quelles sont les principes appliqués dans l’entreprise et de là, nous pourrons afficher les véritables valeurs. Sinon, nous allons droit dans le mur !

Dans un autre sondage Mission et Culture 2019 de Glassdoor, on apprend que 77% des actifs aux USA, au Royaume Unis, en France et en Allemagne, se renseignent sur la culture de l’entreprise avant d’y postuler.

Au-delà de l’affichage des valeurs, l’entreprise est considérée comme une entité à part entière avec ses qualités et ses défauts.

Les valeurs ne s’inventent pas, elles sont installées dans l’histoire de votre entreprise. Si vous souhaitez communiquer sur le sujet, rassemblez les actions et les communications réalisées depuis 10 ans, vous aurez alors une petite idée de ce que peut percevoir le client. 🤔

Jardin des valeurs !

Il existe bien-sûr des exemples négatifs, comme ce distributeur alimentaire qui affiche sur son site, entre autres, que « la loyauté envers chaque collaborateur est un devoir » et qui se prend un mouvement social pour dénoncer la pression de la Direction. On est mal patron, on est mal !

Mais au-delà de ces « petits écarts » qui ne nous…. regardent pas… Dans le jardin, c’est peut-être le contraire. Nous avons des valeurs depuis bien des années mais que nous n’osons peut-être pas mettre en avant. Proches de la nature, nous sommes issus de la terre que nous défendons. Dans la mesure du possible, nous essayons de nous approvisionner au plus proche. Nos productions de plantes permettront de limiter une pollution toujours grandissante… Alors certes, il existe encore des lacunes, des salaires ou des horaires difficiles à supporter… Mais la proximité de la nature nous donne des atouts pour des générations en quête de sens et d’écologie.

Travailler sur les valeurs est une nécessité aujourd’hui, que nous soyons un grand distributeur ou une petite pépinière.

Dès aujourd’hui, nous devons valoriser nos valeurs 😌😍 !

 

Roland Motte… Jardinier !

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.